Art Culture

Ai Wei Wei à la Royal Academy of Arts

ai wei wei hexie

J’avais évoqué dans un précédent post ma visite de l’expo Ai Wei Wei à la Royal Academy of Arts de Londres. À part avoir entendu dire qu’il avait participé au design du stade Olympique de Beijing, le Bird’s Nest, j’ai seulement découvert le reste de son travail lors de mon arrivée à Londres fin 2010, où il exposait Sunflower Seeds au Tate Modern.
J’ai été touchée par les questions que cette oeuvre soulevait notamment sur le fait d’être un individu parmi les masses. J’ai d’ailleurs trouvé sur Youtube la vidéo que l’on pouvait visionner pendant la visite et qui retrace la genèse de Sunflower Seeds. Je ne peux que vous recommander d’aller la voir. Ai Wei Wei est un artiste contemporain chinois et un activiste qui à travers son art, se bât pour les droits de l’homme et la liberté d’expression et dénonce la corruption. Cela lui a d’ailleurs valu une incarcération par le gouvernement chinois en 2011. A ce propos, je vous recommande la lecture de Hanging Man: The Arrest of Ai Wei Wei par Barnaby Martin dans lequel Ai Wei Wei raconte son arrestation et son incarcération. L’exposition qui a lieu en ce moment à Londres, présente un grand nombre de ses oeuvres qui ont été produites au cours de ces 20 dernières années dont notamment Hanging Man, qui fait d’ailleurs la couverture du livre dont je vous parlais juste avant ; et Dropping a Han Dynasty Urn qui évoque la destruction de tous les signes de la Chine impériale durant la révolution culturelle chinoise.

Toutes les oeuvres étaient très intéressantes mais j’ai particulièrement été marquée par Straight, constitué de barres d’acier récupérées après le tremblement de terre du Sichuan en 2008, qui dénonce le silence des autorités chinoises autour de la catastrophe. Si vous voulez en savoir un peu plus, cette vidéo qui est présentée lors de l’exposition, explique tout le travail d’enquête qu’il a mené et montre que le rôle que la corruption a joué dans le nombre élevé de victimes. Une autre oeuvre m’a interpellée : dans le coin d’une pièce, une pile de crabes en porcelaine. Le nom de cette oeuvre, He Xie, qui signifie « crabe de rivière » et joue sur le fait que cela se prononce de la même façon qu' »harmonie » en chinois, est le nom de code que donnent les internautes Chinois à la censure pratiquée par le gouvernement chinois. Cette vidéo raconte tout le contexte qui l’a amené créer cette oeuvre. Ce que j’aime dans ce que fait Ai Wei Wei est que ces oeuvres dégagent une esthétique plaisante et véhiculent un message fort. En plus de cela, il documente souvent leur création avec des vidéos qui permettent vraiment de comprendre sa démarche. Je ne peux que vous conseiller vivement d’aller voir cette exposition !

Cette exposition a lieu à la Royal Academy of Arts jusqu’au 13 novembre. Si vous comptez y aller, je vous recommande de réserver vos billets à l’avance pour éviter la (longue) queue 🙂 Suivez-moi sur Facebook et Instagram pour découvrir un peu plus mon petit univers !

2015-10-18_ai_wei_wei_001

2015-10-18_ai_wei_wei_063

Straight

2015-10-18_ai_wei_wei_004

Tree

2015-10-18_ai_wei_wei_021

2015-10-18_ai_wei_wei_031

Bed, which represents a map of China laid flat

2015-10-18_ai_wei_wei_036

2015-10-18_ai_wei_wei_040

Kippe made with iron wood from dismantled temples from the Qing dynasty

2015-10-18_ai_wei_wei_043

2015-10-18_ai_wei_wei_045

Grapes

2015-10-18_ai_wei_wei_056

2015-10-18_ai_wei_wei_059

Hanging Man

2015-10-18_ai_wei_wei_062 2015-10-18_ai_wei_wei_065 2015-10-18_ai_wei_wei_068 2015-10-18_ai_wei_wei_071 2015-10-18_ai_wei_wei_072 2015-10-18_ai_wei_wei_081

2015-10-18_ai_wei_wei_090

He Xie

2015-10-18_ai_wei_wei_092 2015-10-18_ai_wei_wei_100 2015-10-18_ai_wei_wei_110 2015-10-18_ai_wei_wei_107 2015-10-18_ai_wei_wei_121 2015-10-18_ai_wei_wei_126 2015-10-18_ai_wei_wei_141 2015-10-18_ai_wei_wei_159 2015-10-18_ai_wei_wei_170 2015-10-18_ai_wei_wei_195 2015-10-18_ai_wei_wei_196 2015-10_18_ai_wei_wei_222 2015-10_18_ai_wei_wei_221 2015-10-18_ai_wei_wei_006 2015-10-18_ai_wei_wei_216 2015-10-18_ai_wei_wei_012

Bonne journée !
xxx
Helene

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Ai Wei Wei au Bon Marché - Melting Pot
    août 17, 2016 at 7:40

    […] Personnellement j’ai trouvé l’expo visuellement intéressante avec ces immenses sculptures d’apparence éthérée qui flottaient dans le hall, mais je n’ai pas trouvé cette installation aussi marquante que d’autres que j’avais pu voir lors de précédents évènements comme Sunflower Seeds à la Tate Modern de Londres et sa rétrospective à la Royal Academy of Arts de Londres il y a quelques mois dont je vous avais parlé ici. […]

  • Leave a Reply